pbimg1.jpg (7037 octets) Christophe NEUHAUSER est un guitariste que nous avons l'habitude d'écouter dans des formules très diverses. En effet, c'est un habitué des récitals mais il ne dédaigne pas non plus les Duos (avec guitare, ou avec flûte), les concerts avec Quatuor à cordes, avec bande magnétique (musique éléctroacoustique).

Ce soir, nous aurons le plaisir de l'entendre à la fois dans un concerto (Vivaldi) et dans deux pieces seules (Albéniz, Tarrega). Atravers sa prestation, C. NEUHAUSER nous montre qu'il reste fidèle à l'esprit de "l'école" LAGOYA dont il a été le disciple pendant plusieurs années, ce qui lui a valu l'obtention du 1er prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de PARIS.

Le concert de ce soir est un peu un retour aux sources pour Christophe NEUHAUSER puisque c'est dans cette même église de Muret qu'il donna à l'âge de dix ans son premier Concerto.

Albéniz Isaac (Manuel Prancisco) (Camprodon, Catalogne, 29 mai 1860; Cambo-les-bains, 18 mai 1909).
Compositeur et pianiste espagnol. Il fait sa première apparition publique comme pianiste à l'age de quatre ans. Trois ans plus tard, il se voit refuser l'acces au Conservatoire de Paris à cause de son trop jeune âge, mais il travaille pendant quelques temps au Conservatoire de madrid. Albeniz appartient à un groupe de compositeur de la fin du XIXe siècle qui ont tiré leur inspiration en puisant aux sources de la musique espagnole. Ses oeuvres les plus marquantes sont destinées au piano et les quatres cahiers d'Ibéria évoquent brillamment les curiosités et les sonorités de son pays natal, tout en faisant appel au maximum des ressources de la technique pianistique. Iberia a été orchestré par Enrique Arbos et Carlos Surinach, la suite espanola par rafael Frübeck de Burgos

Wendy Thompson.

pbimg2.jpg (12313 octets)

Tarrega, Francisco (Villarel, Castellon, 21 novembre 1852; Barcelone, 15 décembre 1909).
Guitariste et compositeur, surnommé "le Sarasate de la guitare". Dans son enfance, il étudie la guitare classique, alors négligée, ainsi que le piano et la composition au Conservatoire de Madrid. Il se consacre ensuite à la guitare, donnant de nombreux récitals en Espagne et ailleurs, et s'emploie activement à faire de la guitare un instrument populaire. En 1880, il fait ses débuts triomphants à Paris et à Londre. Tarrega a enrichi le répertoire de la guitare d'un grand nombre de compositions personnelles, ainsi que de plus d'une centaine de transcriptions d'oeuvres destinées originellement à d'autresinstrumens.

Wendy Thompson.

pbimg8.jpg (31358 octets)